Un boulodrome futuriste pointe à Rochepinard - Construit à l’emplacement de Brédif, cet équipement abritera les joueurs de pétanque, de jeu provençal et de boule lyonnaise en octobre 2014. L'intérieur du bâtiment comptera 36 pistes de pétanque et de jeu provençal, dont 4 seront polyvalentes (pétanque et boule lyonnaise). L'intérieur du bâtiment comptera 36 pistes de pétanque et de jeu provençal, dont 4 seront polyvalentes (pétanque et boule lyonnaise).

L'intérieur du bâtiment comptera 36 pistes de pétanque et de jeu provençal, dont 4 seront polyvalentes (pétanque et boule lyonnaise).
La communauté d'agglomération Tour(s) plus réfléchissait depuis plusieurs années à la création d'un boulodrome afin de libérer le hangar Col (quartier Giraudeau) voué à un projet immobilier. Elle s'est finalement substituée au conseil général pour devenir le maître d'ouvrage du futur équipement qui pourra accueillir les boulistes à partir du mois d'octobre 2014. « Nous lançons les études en juillet, puis la consultation des marchés en octobre. Les travaux débuteront en octobre » précise Jean-Marc Lafon, le directeur des services techniques de l'agglo et de la ville de Tours. Coût global : 3,5 millions d'euros.

Avec la bénédiction de deux fédérations

Le cabinet d'architectes Bourgueil et Rouleau a remporté le concours, parmi les quatre candidats. Il propose un boulodrome couvert de 2.400 m2 de surface qui possédera 36 pistes intérieures pour la pétanque et le jeu provençal. Quatre d'entre d'elles seront polyvalentes et utilisables aussi bien pour la pétanque que la boule lyonnaise. Des gradins d'une jauge de 200 places seront installés. À l'extérieur, sont prévus 24 terrains de pétanque et 4 de boule lyonnaise.
Une toiture photovoltaïque de 400 m2 sera posée. Mais seuls les vestiaires seront chauffés.
« Avec plusieurs milliers d'adhérents, les deux fédérations (pétanque et boule lyonnaise) se sont mises d'accord pour établir les programmes d'occupation commune, ajoute Jean-Marc Lafon. Mais c'est le comité départemental de pétanque qui organisera les plannings. »

le chiffre 407.000

C'est, en euros, la contribution apportée par Tour(s)plus à la réalisation du boulodrome, au titre du budget 2013. Au total, l'agglo consacrera cette année 4,4 M€ de crédits de paiement pour les équipements sportifs. Principal poste : le programme de réhabilitation des piscines, à hauteur de 1,4 M€