Pétanque :           Objectif Trophée L'Equipe
pour les équipes de France

 

https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_50181cb8-8466-4193-a30e-50d26cdc6510.jpg

 

 

La F.F.P.J.P. envoie trois équipes de France pour la première édition du Trophée L'Equipe, du 7 au 11 mars à Tours (37). Lors de ce nouveau rendez-vous international, 9 athlètes français, 3 féminines et 6 seniors, auront la mission de défendre le drapeau tricolore. Un évènement n'arrivant jamais seul, ce premier Trophée L'Equipe marque également le retour de Philippe Quintais en équipe nationale. Face à Madagascar ou encore la Thaïlande, les Français et les Françaises partent donc armés pour ramener la toute première mouture du Trophée.

 

 

https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_479a1f93-7367-49d0-8e1a-5de770a0e148.JPGE  https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_07ac796f-f9c4-47a5-8b1a-bad9649e655e.jpg D  https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_bb85aa4b-bfd4-4bf5-ba32-5525a587b287.jpgANCE 1

 

- Philippe QUINTAIS                        - Henri LACROIX                                   - Philippe SUCHAUD

 

 

 

https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_2ae1297d-f6b9-4554-8e89-c4fee2081f30.JPG

 « J’ai été extrêmement touché que mes amis, j’insiste sur le mot, et que la Direction Technique Nationale fassent le pas vers moi pour me proposer un retour en équipe de France.

 
Je veux tout d’abord souligner que j’ai été très triste d’apprendre la défaite de l’équipe de France aux Championnats du Monde à Madagascar. J’essayais de suivre la partie contre le Bénin tant bien que mal depuis chez moi, et j’ai immédiatement été déçu pour mes ‘potes’. J’aurais également aimé que Bruno Le Boursicaud conserve son titre en tir de précision, je connais mieux que personne la pression pour un tel évènement. Je suis un patriote, et à chaque compétition internationale, quelle que soit la discipline sportive, je suis supporter de la France.
 
Je ne m’attendais pas du tout à  être contacté après Madagascar. Et je ne peux que parler de plaisir. J'ai envie de me faire plasir ! Envie de relever le challenge. En réfléchissant, j’ai repensé à toutes ces sensations qu’on ne peut vivre que lors des grands rendez-vous internationaux, sensations qui me manquent, sensations oubliées. Si une équipe avec des talents tels que Lacroix – Suchaud – Rocher – Le Boursicaud n’a pas gagné la dernière édition des Championnats du Monde, c’est bien que ce n’est pas fait d’avance. Cette idée est d’ailleurs idée étrangère au monde du sport. Quelle que soit l’équipe qui sera choisie par la D.T.N. à l’avenir, ça ne peut pas être facile comme on l'entend parfois.
 
Si je fais partie de cette équipe, je ferai, comme j’ai toujours fait, tout mon possible pour être à la hauteur. Je précise que si j’avais le sentiment de prendre la place de quelqu’un, je n’aurais sans doute pas accepté de revenir. Mais après le retrait de Bruno Le Boursicaud, on est directement venu me trouver. Je me suis donc dit : pourquoi pas moi ? Pour ceux qui ne seraient pas séduits par l'idée de mon retour, j’essayerai de répondre avec les boules en main, c’est la meilleure façon de procéder.
 
La première échéance est proche. Je participerai, grâce à la confiance de la Fédération, au premier Trophée L’Equipe, aux côtés de mes amis Henri Lacroix et Philippe Suchaud. Le niveau sera très élevé, ce sera donc une étape importante ».
 
« Depuis ma prise de fonction en 2009, je me suis toujours interrogé sur le cas de Philippe Quintais, avec un avis constant sur le joueur. Philippe présente toutes les qualités de polyvalence, de collectif et de capacité d’intégration indispensables à l’équipe de France. Après quelques années où il a occupé le rôle de coach, j’avais l’ambition de le convaincre de revenir en équipe de France, persuadé qu’il avait encore beaucoup à apporter. Son bref retour en 2009 a laissé un goût d’inachevé pour de mauvaises raisons liées au relationnel des responsables de l’époque.
 
L’annonce de Bruno Le Boursicaud, souhaitant mettre un terme à sa carrière internationale, a déclenché chez tous les acteurs concernés, joueurs comme sélectionneurs, la même idée d’un retour de Philippe Quintais. Après une période de réflexion, Philippe a accepté la proposition de la D.T.N., avec le plein soutien du nouveau Président de la F.F.P.J.P. Michel Desbois.
 
La perte du titre à Madagascar n'implique pas obligatoirement une révolution. Henri Lacroix et Philippe Suchaud ont notamment été très performmants dans des terrains complexes. Et si Dylan Rocher a été en dessous lors de cette édition, il demeure une force de frappe incontestable pour l'avenir. Bien évidemment, les mois à venir permettront à tous les partis de faire le point sur ce retour et sur la suite à donner en vue des Championnats du Monde 2018 ».
 
https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_d3193070-ee7c-4f4c-9b2d-b2f9da001493.jpg

 

Michel Desbois, Président de la F.F.P.J.P.

 

« Les équipes de France sont gérées par la D.T.N. et le Président de la F.F.P.J.P. n’interfère pas dans les sélections. Toutefois, l’évènement que représente le retour de Philippe Quintais en équipe de France ne peut que recevoir mon approbation. Dans ma longue carrière de dirigeant, j’ai pu apprécier le parcours irréprochable de ce joueur qui reste un modèle pour notre jeunesse. Il répond parfaitement aux critères d’exemplarité et de sportivité sur lesquels la F.F.P.J.P. est intraitable. Je souhaite de tout cœur que la France remporte à nouveau le titre de championne du monde Seniors et j’ai toute confiance en la D.T.N pour atteindre cet objectif ».

 

 

 

 

 

EQUIPE DE FRANCE 2

 

https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_9cb419cf-635d-4cee-9482-24571999f92a.jpg        https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_5499a507-9376-400a-b8a6-5ce98f641953.jpg       https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_6a7bb2ad-91d5-45da-bab9-e07892a2f462.jpg

 

-              Michel LOY                                         - Damien HUREAU                     - Dylan ROCHER

 

 

« Cette équipe de France est composée de trois champions d'Europe en titre. Dans une année où se profilent justement les Championnats d'Europe Seniors, il sera intéresant de voir l'état de forme de nos joueurs.  Les confrontations éventuelles face à l'Italie auront valeur de test ».

 

Jean-Yves Peronnet, Directeur Technique National

 

https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_38353c3b-5a7f-44d7-b349-58a1ece16f91.JPG       https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_59d835a7-ce94-4855-b63f-39bd6b534e4d.JPG     https://wpm.ccmp.eu/wpm/599/ContentUploads/Engagement/uploadedFile_f120aa0d-ac1b-443d-8614-d9f2724de534.JPG

 

 - Angélique COLOMBET                     - Cindy PEYROT                                Audrey BANDIERA

 

Jean-Yves Peronnet, Directeur Technique National

 

« Ce nouveau tournoi international féminin aura une importance particulière. A ce jour, nous n'avons pas encore choisi la seconde joueuse qui accompagnera Angélique Colombet aux Championnats du Monde à Ghent en avril prochain. Les résultats, les performances et les comportements d’Audrey Bandiera et de Cindy Peyrot nous donneront les dernières informations faire la sélection.

 

Nos 3 joueuses seront confrontées aux meilleures féminines du Monde, ce qui permettra à nos championnes de se jauger face à la concurrence. Le coach Jean-Philippe Soricotti pourra tester toutes ces joueuses en situation de forte adversité, et voir les réactions techniques et psychologiques de nos athlètes ».